Quelles sont les habitudes des internautes lors de leur achat ?

Petit rappel sur les dernières statistiques concernant les habitudes et les comportements des internautes au moment d’un achat en ligne.
Grâce à cette infographie de Vouchercloud, nous retenons principalement :

  • 92,6% des usagers disent que le design et les visuels sont les facteurs principaux de l’action d’achat
  • 1 client sur 2 a plus confiance dans un produit après avoir visionné une vidéo
  • 31% des usagers ont achetés après avoir été influencé par la vidéo
  • 67% des consommateurs lisent 6 commentaires avant de se sentir en confiance

Cette infographie me rappelle l’article de Frenchweb : « Twitter, 1 milliard de personnes l’auraient essayé, les 3/4 abandonné ». Je vous invite à le lire et à méditer sur l’importance du design, du rédactionnel, des tutos explicatifs après inscription des usagers.

A lire aussi : L’intimité du client, un véritable moteur de croissance pour le business »

infographie statistiques 2014 ecommerce et e-acheteur

Quelles sont les habitudes des internautes lors de leur achat ?

Spark : filmer n’a jamais été si simple

Cela fait plusieurs semaines que je souhaite vous partager mon retour d’expérience sur cette application mobile, je profite de ce weekend de détente pour le faire ;)

icon spark appSpark est sans doute une des application mobile les plus fluide et instinctive du moment.

Comme Vine, en 1 « touch » vous pouvez capturer vos moments les plus intimes sans pour autant être obligé de les partager au monde entier. Spark n’est pas un réseau social mais un outil ayant une ergonomie simplissime qui permet à tous de faire du montage vidéo rapidement.

Less is more

Si je devais illustrer cette fameuse doctrine « Less is more » par une application mobile, j’hésiterais entre Spark et Mr Mood.

Mr Mood est un outil d’aide à la décision et Spark, un utilitaire. Même si ces 2 applications sont différentes dans leur usage et objectif, j’opterai tout de même pour l’exécution et l’utilisabilité de Spark. J’ai testé plusieurs applications de montage vidéo disponible sur l’iPhone, et Spark les détrône haut la main dans sa simplicité d’usage.

Une interface fluide

spark enregistrement

Pour filmer, rien de bien compliqué :

  • Je pose mon doigt sur l’écran = je filme
  • Je retire mon doigt de l’écran = j’arrête de filmer
  • Je repose mon doigt = je reprends l’action de filmer au moment où je me suis arrêtée
  • Je retire mon doigt = j’arrête de filmer
  • Etc.

J’avais une appréhension en regardant les photos de l’application sur le positionnement du doigt, mais enfin de compte, cela est assez proche de Vine et même plus agréable : toute la surface du Smartphone correspond au champ visuel de l’utilisateur mais également du point d’entré pour activer l’enregistrement.

spark séquence vidéo

L’ingéniosité de cette app provient également du repère temporel qu’elle offre à son utilisateur : Chaque séquence vidéo est représentée via un segment et une couleur qui sont directement superposés sur le viseur de la caméra. Ce cadrant est une « ProgressBar », ou une « Timeline », qui devient un indice pour l’utilisateur lorsqu’il compose sa vidéo.

spark camera filtre

Comme la mode est toujours à « Instagram », Spark vous propose d’ajouter des filtres qui vont vous faire « voyager »… du moins une impression. Chaque filtre comporte le nom d’une ville ou d’une zone géographique comme Paris, Barcelone, Tokyo ou encore la Zone51^^. Vous pouvez aussi sonoriser votre vidéo à partir de de votre bibliothèque musicale afin d’offrir une atmosphère proche de vos goûts et de vos émotions.

Un accompagnement optimisé

Comme toute interface nouvelle et qui ne ressemble à aucune autre, le designer doit penser à guider l’usager dans sa découverte. Pour sa première vidéo, chaque fonctionnalité est accompagné de « Tips » ayant des schémas très explicites. En un coup d’oeil, l’utilisateur comprend ce qu’il doit faire – Je regrette seulement de ne pas pouvoir les retrouver après leurs fermetures et la traduction en français qui comporte quelques lacunes.

spark tuto

Tip pour expliquer le montage vidéo des séquences filmées

Avec le montage vidéo, l’utilisateur a accès à l’essentiel des fonctionnalités pour réaliser une vidéo HD de qualité :

  • « Drag and drop » des séquences vidéos pour les changer de place,
  • Possibilité d’ajouter des filtres pour un effet visuel atypique,
  • Durée de la vidéo : 30 secondes maximum – par défaut l’utilisateur est conditionné pour optimiser ses prises de vues = saisir les moments clés,
  • Sonorisation de la vidéo via sa bibliothèque personnelle,
  • Pas d’effet de transition, de fondu de début / de fin, de découpage précis, etc.
  • Partage possible sur Instagram, Twitter, Facebook, iMessage et AirDrop

Spark offre une interface minimaliste, dépouillée et rudimentaire. Si vous souhaitez découvrir une application qui répond à sa promesse, je vous invite à télécharger Spark Camera.

Spark : filmer n’a jamais été si simple

Infographie : tendance et optimisation de son site web au mobile

Chaque fin d’année, plusieurs sites publient des infographies sur les dernières statistiques des usages des internautes. En voici une sur le mobile et l’importance d’optimiser son site web au mobile.

Pour compléter cette infographie, à la fin de ce billet, vous avez l’introduction donner lors du dernier Social Drink-Up dont le thème était : R.O.I du marketing mobile.

Bonne lecture !

web-mobile optimisation infographie

Image

HumanTalks Paris : Les dévs et les créas devraient mieux s’entendre !

Le 12 de ce mois, Julien de la team HumanTalks me défia d’aborder un sujet complexe lors du 11ème #HumanTalksParis : « Les dévs et les créas devraient mieux s’entendre ! »

human talks paris

Si vous ne connaissez pas les Human Talks, c’est le moment d’y faire un tour : ambiance décontracte, apéro mensuel, 4 speakers qui vont à l’essentiel (10 min de pitch + 10 min débat), rencontres et conversations assurées.

Quelques jours avant l’évènement, je transmets à Julien un petit descriptif de mon intervention sans trop savoir ce que ma présentation allait contenir, en voici l’extrait :

starky hutchEn moins de 10 ans, le métier de web designer a évolué aussi vite que les technologies ce qui implique une remise en question régulière et peut-être même permanente sur cette profession et ses limites d’intervention dans la conception et execution d’un projet. Comme pour les Chasseurs*, il y a le bon designer et le mauvais designer. Cette intervention a pour but de partager mes retours d’expériences via des anecdotes en tant que formatrice en école, webdesigner pour l’annonceur / en agence et aujourd’hui en tant qu’entrepreneuse. (*Référence aux sketch des Inconnus)

MA PRESENTATION EST DISPONIBLE ICI »

Pour ma part, ce fut la première fois que j’assistais à un HumanTalks. Je connaissais de réputation ces évènements pour leurs sujets très orienté développement mais pourquoi pas ?!

La soirée commence et au fur à mesure des interventions, je glissais peu à peu dans mon siège : Les intervenants évoquaient des problématiques très… techniques. Et avec toutes franchises, sur certains points, je ne comprenais rien !
Je crois même que j’ai passé la porte des étoiles au niveau -43 d’Inception.

Arriva ma mon tour… Aie!
Afin de prendre la température de la salle, je me suis permise de sonder le public :

« Combien de développeurs ici présent ? » Sur 45 personnes plus de 95% des mains se levèrent,
« Combien de désigner ? » 3 personnes seulement…
« Ok ! Je suis désolée mais pour ma part il n’y aura pas de ligne de code, de ; ou / dans ma présentation. Seulement des ressenties, des anecdotes et des retours d’expériences. désolée ! »

Je suis passée la dernière et tout se passa très bien ! Ouf ! Mon but était d’aborder les relations designer et développeur avec humour le tout accompagné d’anecdotes. MISSION REUSSIE ! Surtout en voyant les notes du public à la fin de la soirée (rubrique UX/CREA):
humantalks_note

MA PRESENTATION EST DISPONIBLE ICI »

HumanTalks Paris : Les dévs et les créas devraient mieux s’entendre !

BlendMix : retour sur ma conférence Design Emotionnel

Début octobre, je suis intervenue à Lyon pour BlendMix. 2 jours intenses de conférences, de rencontres et de partages. J’ai eu la chance d’intervenir le 1er jour juste après la cérémonie d’ouverture réalisée par la Team la Cuisine du Web.

blendmix design emotionnel

design emotionnel presentationEnviron 300 personnes étaient présentes et ont pris le temps de m’écouter malgré quelques « couac » de mon Macbook. J’ai pris plaisir à partager mon retour d’expérience et mes découvertes.

Ma présentation est disponible sur www.designemotionnel.fr et est régulièrement mise à jour. Elle évolue selon mes trouvailles et mes coups de coeur.

Pour le moment, vous trouverez dedans plusieurs thématiques comme les Arts Appliqués, l’évolution du design d’objet, les émotions, un langage universel, l’anthropomorphisme et la personnification, le design sonore, l’usage des couleurs, le dialogue homme-machine, sublimer par l’image, la datavisualisation, l’usage de l’animation, l’importance du rédactionnel, le Skeuomorphisme, l’importance du détail, le sens de l’accueil…

plexio blendmix

Le lendemain, mon associé Sylvain Weber est intervenu pour présenter une expérimentation que nous avons réalisé au sein de ma start-up Kontest que nous avons fondé : L’art de Bricoler.

Pendant plusieurs mois, notre équipe d’ingénieurs se sont attelés à tester de nouvelles technologies afin de réaliser un jeu multi-joueurs et en temps réel sur smartphone: Plexio.

En voici la vidéo réalisée par la team de John’s Graphisme :

BlendMix : retour sur ma conférence Design Emotionnel

Kuler version iPhone : le pantonier de votre vie

kuler app Pour les plus avertis, vous avez sans doute déjà adopté la nouvelle application Kuler d’Adobe. Depuis sa sortie, je l’ouvre quasiment tous les jours pour découvrir ma vie sous d’autres couleurs.

kuler nuancier

Je trouve que cet outil trouve tout son sens grâce à la mobilité provoquée par une application iPhone, c’est-à-dire : l’usager trouve l’inspiration dans son quotidien à travers l’objectif de son smartphone qu’il réduit à ses couleurs essentielles !

kuler photo nuancier

Grâce à la génération d’un nuancier qui varient selon les réglages de l’app, de la luminosité du lieu, et bien sûr de sa sensibilité, une situation peut se traduire à travers une infinie de couleur non perceptible dans l’immédiat.

Vous n’êtes pas obligé d’utiliser l’appareil photo de votre smartphone, vous pouvez aussi récupérer une photo via vos albums, via Flickr ou bien via le web. Le site web reste toute de même très utile pour sauvegarder, synchroniser et partager ses nuanciers avec la communauté (ou pas). Je ne détaillerais pas les détails fonctionnels de cette application car la meilleure expérience est de la tester soi-même ^^

Kuler sur iPhone (gratuit) : lien iTunes

Kuler version iPhone : le pantonier de votre vie