10 réflexions au sujet de « Interface Research »

  1. Effectivement j’y ai répondu. Ce qui m’a paru étonnant c’est la position de la boite de recherche : je la trouvais plus visible à hauteur d’yeux que tout en haut à droite de la page.

    Et toi ?

  2. Vincent dit :

    Ben moi je l’avais fait aussi et j’ai pas été si surpris les réponses, j’étais toujours dans la majorité… Serais-je un mouton ?

  3. Jacinthe dit :

    @Oncle Tom : effectivement j’ai eu 2 réponses à l’inverse de la majorité : la « boite de recherche » (comme toi) et les liens dans « la colonne de droite ». Comme quoi…

  4. Jacinthe dit :

    Peut-être mais c’est toujours intéressant à faire. Newbies ou pas, et dit par Fred Cavazza ou non.

  5. 1somniac dit :

    Questionnaire très intéressant, dommage que ce soit décontextualisé. Comment dire par exemple si je préfère un menu à gauche ou à droite d’une page dont je n’en vois que le quart ?
    Selon le contenu, le design et la structuration de l’information les préférences ne sont pas du tout les mêmes… Enfin, c’est un problème de la recherche expérimentale, à vouloir tout généraliser, on oublie que la réalité c’est souvent au cas par cas..

    J’attends avec impatience les résultats de la segmentation utilisateur : est ce que les préférences visuelles changent selon le sexe ou l’âge ? et si oui, de quelle façon ?
    Réponse le 16 décembre il semblerait :)

  6. @1somniac: franchement, j’doute qu’il y est de grosses différences selon l’age ou le sexe .oO(à la rigueur entre gauchers et droitiers), je pense que la trivialité des résultats font que ce questionnaire et ses résultats est avant tout un outil pédagogique pour convaincre des débutants sur certaines (bonnes) pratiques.

    D’un autre coté, il ne faut pas prendre à la lettre les résultats pour concevoir une interface Web ergonomique… L’ergonomie est un « tout » où chaque choix influe sur les autres.

  7. 1somniac dit :

    Je viens de voir vite fait les résultats des expériences et effectivement il n’y a pas une grande variation entre les différentes populations.

    Cependant, je pense qu’il est facile de vérifier une variation des pourcentages selon l’âge (ça forme une sorte d’escalier) et ça ne m’étonnerait pas qu’ils trouvent des corrélations significatives.

    C’est vrai que l’on sait déjà que les préférences sont souvent dû à l’apprentissage : les standards de positionnement conditionnent nos préférences.
    Mais peut être trouveront ils des préférences de positionnement qui ne seraient pas lié à l’apprentissage, qui sait ? (donc indépendant de l’âge et du sexe)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.