Univers ErgoIHM

Logo ergoIHM

La semaine dernière j’ai reçu un email fort sympathique de Sébastien Médard et Alexandre Huete pour m’avertir qu’un nouveau projet était né : l’univers de la liste de diffusion Ergoihm. Ergophile en fait partie. Cet environnement créé sous Netvibes est une très bonne idée et permet d’avoir plusieurs ressources de blogs qui aborde l’ergonomie.
Univers Ergo IHM

Afin d’expliquer davantage ce projet Alexandre a accepté avec gentillesse de répondre à 3 petites questions :

Comment vous est venue cette idée et dans quel but ?

Cette idée nous est venue en discutant avec les autres modérateurs de la manière la plus simple (pour nous) et efficace (pour la communauté ergoihm) de partager du contenu. Nous avons la chance d’être dans un contexte culturel et technique favorable au partage de contenu ; il ne nous manquait plus qu’à trouver une plate-forme la mieux adaptée à une telle expérience. Le choix s’est arrêté sur Netvibes car leur manière de présenter les univers correspondait parfaitement à la manière dont nous imaginions notre espace : quelque chose en libre accès avec la possibilité d’intégrer ces blogs à nos propres outils de veille (plus facile pour les utilisateurs de netvibes, car manuelle pour les utilisateurs d’autres lecteur de flux rss).
Quant au but, je pense que les membres de la communauté des ergonomes (au sens large) auront compris que cet univers vient compléter la liste de diffusion d’ErgoIHM en y apportant le côté partage d’information.

Votre profession est-elle liée au domaine de l’ergonomie ?

Je pense que nous pouvons l’affirmer dans la mesure où je suis ergonome et que je me suis spécialisé dans les Interactions Hommes Machines ;-)
C’est vrai que la discipline « ergonomie » est plus connue que le métier mais je vous assure que ça existe… ou alors on m’aurait menti !!! Notre métier au sein d’un projet informatique est d’accompagner le choix de différents acteurs (informaticiens, clients, chefs de projet, graphistes, marketings) tout en mettant en avant le point de vue de l’utilisateur final.

Pour représenter les utilisateurs on nous demande souvent de nous « mettre à leur place » (pour donner encore plus de poids à ces guillemets, il faut m’imaginer faire la même chose avec mes index et majeures des deux mains) sauf que nous ne sommes pas dotés de facultés extra-sensorielles, ni d’une empathie à toute épreuve ! Nous allons donc interroger directement les utilisateurs finaux et déployer notre boite à outil pour travailler avec eux : tests utilisateurs, entretiens, analyse de l’activité, tri par cartes, etc. (lire à ce sujet le très bon article sur Ergolab)

En fonction de la place que nous allons occuper dans le projet nous allons avoir plus ou moins de marge de manœuvre :

  • Si la demande arrive dès la phase de conception, et dans la mesure du possible, on intègre les utilisateurs dans la boucle et on mène une conception centrée utilisateur ; c’est à dire considérer leurs besoins tout au long du processus de développement d’une application et non pas à la fin !!! Puis présenter ces résultats lors des itérations réalisées entre les différents acteurs du projets,
  • Si la demande arrive bien en amont, nous allons pouvoir aider les demandeurs à formaliser leur besoin. La possibilité de réaliser l’analyse de l’activité des utilisateurs finaux ciblés permet de confronter leurs besoins et leurs contraintes à ceux du demandeur,
  • Si la demande arrive après la phase de conception, c’est dans ce cas où nous avons le moins de marge de manœuvre et notre rôle consiste à limiter la casse ! Nous faisons des tests ainsi que des recommandations qui ne seront pas forcément prise en compte sur la v1 du projet mais sur une version ultérieure.

En fait ce qu’il faut retenir de tout ça, c’est que plus tôt on intègre un ergonome dans un projet de conception, et plus tôt, lui pourra intégrer l’utilisateur final dans ce projet !

Comment avez vous sélectionné les sources de cet environnement ?

En fait nous avons bouclé en interne avec les autres modérateurs pour savoir quelles étaient les lectures quotidiennes de chacun. Il nous a fallu ensuite trouver les catégories de notre univers ergoihm et faire la répartition des flux en fonction des thèmes choisis. Nous nous sommes retrouvés avec du contenu déséquilibré, notamment sur les facteurs humains, et avons rapidement mis à contribution des collègues ciblés afin qu’ils diffusent également leurs sources. Actuellement nous attendons les retours des utilisateurs d’ergoihm sur le partage de leurs sources et sommes prêts à faire vivre cet espace en fonction de leurs remarques.

Merci à Sébastien et Alexandre pour ce projet qui va en aider plus d’un :)

Univers ErgoIHM

4 réflexions au sujet de « Univers ErgoIHM »

  1. Un ou plusieurs « Planets » sur le sujet auraient été aussi très interessants (histoire d’avoir un flux RSS commun, ce que netvibes ne fait pas malheuresement)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.