Ergospeed #07 : Adobe.com

En décembre 2007, Adobe met en ligne leur nouveau site web : changement de stratégie, changement d’ergonomie et de choix graphique. Plusieurs éléments m’ont surprise et surtout fait sourire lors de ma première visite car Adobe s’est permis d’oser des changements et ils ont bien eu raison. (cet Ergospeed est consacré seulement à la page d’accueil)

A propos

Adobe a été fondé en décembre 1982 par John Warnock et Charles Geschke qui avait quitté le Xerox PARC pour améliorer et commercialiser le langage de mise en forme PostScript refusé par ce dernier. Plus d’infos : Wikipédia est là !

Ancien site Adobe

Un logo qui laisse place au contenu

Menu adobe

Adobe s’est permis de bouleverser la localisation habituelle des éléments tel que le positionnement du logo qui est situé en haut à droite et non à gauche. Le logo est associé au moteur de recherche qui est positionné sur un module en hauteur, flottant à droite Cette notion est accentué par l’ombre qui le souligne. Le module s’ajuste selon le format de votre fenêtre de navigation. Selon la distance qui le sépare de l’ensemble du contenu, qui lui est fixé sur la gauche, le logo Adobe s’estompe mais conserve sa fonction de bouton retour à la page d’accueil grâce à sa couleur forte qui constitue son identité depuis 1982.

Notons l’absence du bouton « ok » au moteur de recherche. Cela n’est pas un oublie d’Adobe mais une adaptation à leur cible comme le choix de positionnement de leur logo.

Un site ciblé et affirmé

Un site web doit répondre et satisfaire la cible que vous souhaitez atteindre. Chaque personne a un profil, un passé et une profession différente. Il est important de cibler vos utilisateurs afin de répondre au mieux à leurs demandes au cours de leur navigation sur votre site. Si vous essayez de concevoir un site pour tout type d’utilisateur vous risquez de provoquer une déception et la fuite de votre cible de départ.

Avec ce nouveau site web, Adobe a très bien su s’adapter à sa cible :
Si la discrétion du logo est volontaire, cela est surement du au fait qu’Adobe n’a plus besoin de s’afficher. L’identité graphique de la gamme de leurs produits est connu et reconnu de leurs utilisateurs et de leurs clients. Cette discrétion permet aussi d’accentuer l’impact visuel des logotypes qui constituent cette gamme.

Icone Adobe

La vidéo d’introduction, qui est « très créative », affirme leur position, d’une part de sa qualité de réalisation mais aussi de son importance et de son emplacement sur la page d’accueil. Si la vidéo est tellement mise en avant, cela vient peut-être du faite qu’elle est devenu un format de consommation important sur Internet et qu’elle permet une information direct avec, comme ici, un contenu de qualité permettant de visualiser les performances d’utilisation des produits vendus par la marque.

Le menu est sobre, épuré avec des rubriques très sectoriel par le vocabulaire employé.

Pas de bouton « ok » pour lancer une requête dans le module recherche. Seule une action de la touche entrée sur le clavier valide la recherche. Cela permet à l’utilisateur un gain de temps en n’encourageant pas à l’utilisation de la souris.

boutonLe bouton « fermer/rejouer » de la vidéo est aussi un élément qui est surement compréhensible par un bon nombre d’utilisateur habitué à naviguer sur le web. Ce carré grisé flottant dans un espace vide et superposé à la vidéo est tantôt une croix pour stopper la lecture en cours, ou tantôt une flèche (animée lors du rollover) signalant la possibilité de la rejouer. A aucun moment une infobulle nous informe de sa fonction. Preuve que même ce petit bouton à une importance dans son utilisation et son absence de renseignement.
Les utilisateurs d’Adobe n’ont sans doute pas besoin de plus de détail… ?

Adobe s’est permis de réaliser un site web répondant au mieux à leurs utilisateurs qui doivent sans doute être principalement :

  • des personnes dîtes créatives
  • des personnes ayant des profils liés ou bien travaillant dans le domaine créatif
  • des personnes qui utilisent depuis un certains nombres d’années leurs produits
  • des personnes qui sont habitués à naviguer sur le web

Conclusion

Adobe est un éditeur de logiciel présent depuis 26 ans, leur monopole acquis au fil des années leur à permis de se construire une identité forte avec une communauté qui s’est consolidée au fur et à mesure de leur croissance. Pour conclure cet Ergospeed, il aurait été ingénieux de la part d’Adobe de substituer le bouton de validation du moteur de recherche par leur propre logo. L’utilisateur n’aurait pas cliqué sur le bouton « ok » ou utilisé la touche entrée de leur clavier pour valider une recherche sur l’ensemble du site mais sur le logo de la marque. Aujourd’hui la manière dont est présenté ce module avec la position du logo laisse envisager cette solution. Dommage qu’Adobe ne l’ait pas fait. Cela aurait été une mini-révolution ! (ok, j’exagère avec le mot « révolution » mais cela aurait été innovant)

Ergospeed #07 : Adobe.com

4 réflexions au sujet de « Ergospeed #07 : Adobe.com »

  1. J’aime beaucoup cette refonte également mais peu de sites peuvent se permettre d’oter leur logo ou ne serait-ce que leur nom des premiers pixels parcourus par les yeux des visiteurs.
    C’est à mon avis un luxe de grande marque.

    S’il n’y avait pas la vidéo au centre, il y aurait de fortes chances qu’on ait l’impression d’atterrir sur un site complètement anonyme.

  2. La grande classe du nouveau site Adobe, c’est, au delà du style dépouillé sur fond blanc, la partie interactive ou on peut jouer avec les diverses applications des solutions Adobe. Indéniable, Adobe et une grande marque…..D’ailleurs, ce n’ai pas Windows ou HP, avant le Vista, qui montrait un ordi avec plein de logo qui sortait (pour monter comme il est trop fort) dont la moitié des logo était des solutions Adobe ?

  3. La refonte est bienvenue. Et il est vrai qu’on a encore des archives d’anciens procédés. Abobi, il est nécessaire de vraiment jouer le jeu ! ;)

    N’empêche que cette refonte fait du bien, et y’a pas à dire Adobe tient vraiment le bon rôle, attention aux solutions de la concurrence. Elles arrivent rapidement.

  4. Pier dit :

    si le fait de cliquer sur le logo pour lancer la recherche pouvait etre « innovant », je ne pense pas que cela ait été adapté, car surement que bien peu d’utilisateurs y auraient pensé. Les experts qui n’auraient pas deviné auraient simplement fait >Entrée, quant aux novices….ils y seraient encore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.