Il y a tout juste une semaine, j’ai acheté le livre « Design émotionnel » de Aaron Walter (designer de Mailchimp). J’aimerai partager avec vous ce livre que j’ai dévoré en moins de deux soirées. Je vous le recommande vivement car il est très inspirant et particulièrement bien écris.

——————–
MAJ 02/2013 : Je viens de donner plusieurs conférences et workshop sur ce thème. Ma présentation est disponible ici : Présentation sur le design émotionnel dans notre quotidien

MAJ 10/2013 : Nouvelle présentation de mes conférences sur le design émotionnel disponible sur ce site web : www.designemotionnel.fr
——————–

Design Emotionnel Aaron Walter

J’ai trouvé ce manifeste passionnant ! Aaron Walter y aborde toutes les disciplines que touche le webdesign : la psychologie, le marketing, la publicité, le commerce, l’ergonomie, l’expérience utilisateur, l’esthétisme, etc.
Il ne faut pas oublier que notre profession de webdesigner à un impacte très important sur ces différents secteurs et bien souvent oublié au quotidien.

Ce que j’en ai retenu :

L’effet esthétique-utilisabilité au détriment de l’expérience utilisateur

Aaron Walter commence par évoquer la pyramide des besoin de Maslow en l’adaptant au design d’interface et, bien sûr, en y ajoutant la notion de « l’agréable ».

“le design a une forte influence sur l’engagement émotionnel et l’utilisabilité”

En abordant les fondamentaux, le but de l’auteur est de remettre en question la philosophie de 37 signals qui a beaucoup influencé le webdesign ces dernières années : 37 Signals soutient un design minimaliste et fonctionnel au détriment de l’expérience utilisateur. Walter leur reproche un design qui n’a pas su s’adapté dans le temps et se repose aujourd’hui sur un design, certes efficace, mais non-évolutif et statique.

la pyramide des besoin de Maslow
Un design émotionnel peut être défini sur plusieurs critères :

  • une mascotte,
  • une ligne éditoriale,
  • des fonctionnalités surprenantes,
  • un contenu provocateur,
  • etc.

Le design que vous allez définir peut avoir un impact très important sur votre interface et se doit être équilibré et homogène. Cette harmonie va permettre à l’utilisateur de prendre du recul sur ce qu’il consulte pour une meilleure mémorisation de votre contenu.

“L’attention d’un utilisateur est une ressources limitée”

Lorsque vous concevez une interface le but n’est pas de tromper ou de manipuler l’internaute mais de le faire réagir et d’améliorer son quotidien. L’usage d’une interface influence beaucoup sa réaction et son humeur. Si cette dernière y est agréable, l’utilisateur aura de la sympathie pour votre marque donc un meilleur engagement en retour.

DEFINIR UN PERSONA POUR SON INTERFACE

Certains designers créent des Personas utilisateurs pour une meilleure conception face à une cible bien précise. Aaron Walters recommande de créer un Persona de votre interface en même temps. Le but est de créer un portrait émotionnel de votre site ce qui va vous permettre une approche plus émotive et de donner un caractère à ce dernier.

github octocat

Création d’un persona pour un design d’interface

Pour la création de votre persona, l’auteur vous recommande de répondre à ces quelques questions ci-dessous :

  • 1. Nom de la marque

  • 2. Aperçu : Qu’est-ce qui rend votre marque unique ?
  • 
3. Image de personnalité : photo d’une vrai personne qui incarne les traits souhaités (personnalité, star..). Si vous possédez une mascotte, décrivez la personnalité de cette dernière.
  • 
4. Traits de la marque : lister 5 traits de la marque qui la caractérise et 5 traits non souhaitez.

  • 5. Carte de la personnalité : définir 2 axes, en abscisse : sympathie vs méchanceté et en ordonnée : soumission vs domination
.
  • 6. Voix : si votre marque parle, quel est le ton utilisé : familier ? fleurie ? stricte ? sobre ? Guindé ?

  • 7. Exemple rédactionnel : exemples de textes susceptibles d’être utilisés (message de bienvenue, message d’erreur, etc.)
  • 
8. Lexique visuel : charte graphique des couleurs, typographies, nuancier, etc.

  • 9. Méthode d’engagements : définir une expérience permettant un engagement au sein de votre interface. Exemples : Doddle de Google qui change selon l’actualité, la blague ou la vidéo du jour proposer par MailChimp, etc.

CONCLUSION

Le design doit être considéré comme un complément à un système fiable, ergonomique et fonctionnel. Si votre site internet est lent ou instable, votre design dit émotionnel perds de sa valeurs et décridibilisera votre marque. Je vous recommande vivement de lire ce livre qui est aussi un bon moment de détente.

Collection A Book Apart - Eyrolles
- Collection A Book Apart des éditions Eyrolles
- Auteur du livre Aaron Walter
- Extrait fourni par les édition Eyrolles : Chapitre 1 (PDF) Révolution : Un gagné pour un perdu

—————————————–

MAJ 02/2013 : Je viens de donner plusieurs conférences et workshop sur ce thème. Ma présentation est disponible ici : Présentation sur le design émotionnel dans notre quotidien

—————————————–

A lire aussi de la même collection :