ParisWeb2007, atelier d’ergonomie avec Amélie Boucher

Suite à l’atelier d’ergonomie soutenu par la souriante Amélie Boucher, lors de ParisWeb 2007, 12 règles élémentaires ont été abordées. Ce billet a pour but de vous les résumer même s’il a été difficile en 2h de tout préciser pour Amélie. Toutefois, elle a très bien su vulgariser son savoir et gérer son temps entre explications, exemples et plaisanteries. Ces règles sont d’une logique irréprochable à leurs écoutes (ou lectures) mais tellement plus difficile à retranscrire lors d’une conception d’interface :
« Plus facile à dire qu’à faire »

MAJ : PowerPoint d’Amélie Boucher présenté lors de l’atelier.

Paris Web 2007

1. Organiser les informations

  • Penser au visiteur : essayez de vous mettre à sa place. Que vient-il faire ? Quel connaissance d’Internet a-t-il ?
  • Réfléchir à la hiérarchisation du contenu dès la fondation du site : zoning, organisation conceptuelle, storyboard…

2. Organisation visuelle

  • Limiter la surcharge visuelle.
  • Faire attention à la différence des quantités d’informations perçues par l’utilisateur et celles réelles qui sont proposées sur le site.
  • Réduire les animations qui surchargent l’intégration mentale des informations. [A consulter les lois Gestalt]

3. Cohérence

  • Eviter les changements de place ou la suppression d’éléments utiles afin d’alléger la page.
  • Conserver une logique de navigation au risque de perdre votre utilisateur.
  • Une hétérogénéité est indispensable pour faire la distinction entre des liens, du texte, des titres… (Attention à la sémantique)

4. Convention

  • N’essayer pas de vouloir réinventer le web. Dans un premier temps, appliquer la localisation habituelle des éléments, les règles d’interaction, le choix d’un vocabulaire adapté et compréhensible. Cela évitera des confusions et une fuite de votre utilisateur.

5. Information

  • Un site doit informer et répondre à l’internaute. Des informations générales doivent être ponctuelles pour le guider.
  • La notion de Feedback est très importante. Un utilisateur avertit est un utilisateur confiant.

6. Compréhension

  • Un vocabulaire précis permet une compréhension immédiate.
  • Le site doit permettre à l’utilisateur de comprendre ses actions. En aucun cas ces dernières doivent être indécises. Une réaction positive de l’utilisateur apparaitra naturellement si une compréhension direct existe.

7. Assistance

  • Guider l’internaute : l’utilisation de mot unique, de légende (assistance explicite) doit, ou pas, se compléter avec une organisation visuelle comme le format et le comportement des objets (assistance implicite).
  • Il faut envisager des actions d’affordance qui guideront l’utilisateur afin d’éviter de le perdre.

8. Gestions des erreurs

  • Protéger l’internaute avant l’erreur.
  • Lorsque l’erreur est commise, il faut faciliter le repérage et la compréhension de l’erreur.
  • Au-delà de l’erreur : faciliter la correction afin de rassurer l’internaute.

9. Rapidité

  • Eviter de perdre du temps et de commettre des actions inutiles à votre utilisateur.
  • Facilité les clics et les interactions.
  • Ne pas recourir à la mémoire de l’utilisateur pour facilité sa navigation. [A lire la loi de Fitts]

10. Liberté

  • Limiter les intrusions : plus un site est facile d’accès, plus l’internaute sera confiant.
  • L’utilisateur doit avoir une liberté d’action, ou du moins, faites-lui croire qu’il a les commande. Un utilisateur brimé ne reviendra pas.

11. Accessibilité physique et technologique

  • Concevoir un site accessible est vivement recommandé et n’est pas impossible à concevoir.
  • Utiliser des technologies adaptées afin d’avoir un site rapide et fluide.

12. Satisfaction de l’internaute

  • Utilité, esthétique, expérience utilisateur, qualité du service, puissance et fiabilité technique feront le bonheur de votre internaute.

A lire…

livres Je vous invite à lire son livre « Ergonomie web, pour des sites web efficaces » (édition Eyrolles). J’avoue : je n’ai pas encore pris le temps de l’acheter (honte à moi) mais je viens de recevoir le livre de Patricia Gallot-Lavallée : « Internet, donne-moi ce que je veux ! 60 modèles de navigation pour satisfaire vos internautes ». Je vous rassure le livre d’Amélie est dans ma WishList de Noël.

A consulter :

ParisWeb2007, atelier d’ergonomie avec Amélie Boucher

8 réflexions au sujet de « ParisWeb2007, atelier d’ergonomie avec Amélie Boucher »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.